Algérie

Un centre pilote pour le dépistage du handicap

Un centre pilote pour le dépistage du handicap

Le premier Centre d’action médico-sociale précoce (CAMSP) d’Algérie a récemment ouvert ses portes à Alger avec l’appui de Santé Sud. Ce centre pluridisciplinaire spécialisé en neuro-développement est une structure de dépistage précoce, de prévention et de soins dédiée aux enfants de zéro à trois ans présentant des risques de pathologies invalidantes en lien avec des problèmes de santé périnatale.

Orientés par les unités de néonatologie des hôpitaux ou d’autres structures, les enfants sont accueillis dans le CAMSP par des équipes pluridisciplinaires, parmi lesquelles des pédiatres, des pédopsychiatres, des kinésithérapeutes, des orthophonistes et des assistantes sociales. Dans ce centre, les enfants bénéficient d’une offre complète de soins et d’accompagnement, depuis la prise en charge thérapeutique au suivi psychologique, ainsi que l’aide à la socialisation et l’accompagnement des familles.

Cette initiative majeure est une des composantes du programme piloté par Santé Sud, la Fédération algérienne des personnes handicapées (FAPH) et les ministères de la Santé et de la Solidarité nationale. Il vise à réduire les cas de pathologies invalidantes du nouveau-né en renforçant la coopération entre les services de périnatalité de quatre centres hospitaliers universitaires (CHU), à Alger et à Oran.

Du suivi de la grossesse à la santé du bébé, seule une action coordonnée entre les équipes des unités de maternité et de néonatologie permet d’améliorer la prise en charge des accouchements à risque, de prévenir des drames et de diagnostiquer précocement les pathologies invalidantes du nouveau-né.