Mongolie
Janvier 2016 à mars 2018
Terminé

Alimentation et santé en Arkhangaï

Diagnostic

Issus d’une tradition d’élevage et de nomadisme, les Mongols souffrent d’obésité et de nombreuses pathologies qui y sont associées, comme les maladies cardiovasculaires et le diabète. Les principales causes sont une alimentation riche en graisses animales, la sédentarisation, l’adoption de produits industriels et une offre limitée en fruits et légumes. La population est en effet peu sensibilisée à l’importance d’une alimentation équilibrée et variée.

Action

Santé Sud, en partenariat avec le GERES, a favorisé la prise de conscience du lien entre alimentation et santé en mobilisant les acteurs de la vie sanitaire et locale de deux soums de la région de l’Arkhangaï en Mongolie autour d’une solution de production de fruits et légumes peu coûteuse : les serres solaires passives. Deux centres de santé ont été équipés de ces serres permettant de cultiver un terrain de 120 m² presque toute l’année.

Premier point de contact entre les populations rurales et les institutions sanitaires, les centres de santé pouvaient sensibiliser les populations à la nécessité de changer de mode d’alimentation, en leur faisant goûter aux recettes traditionnelles agrémentées de légumes et de fruits cultivés localement.

Le projet a ainsi rassemblé et formé les équipes des centres de santé et des acteurs de la vie locale susceptibles de mobiliser les habitants autour de bonnes pratiques alimentaires (cuisinières de restaurants, cantinières scolaires, épicières). Apprenant à manger plus sainement au centre, chez les commerçants, puis chez eux, les habitants sont devenus les principaux promoteurs de ce changement dans leurs lieux de vie.

Partenaires opérationnels
  • GERES
  • Ministère de la Santé et des Sports
  • Ministère de l’Alimentation et de l’Agriculture
  • Direction régionale de la Santé de l’Arkhangaï
  • Direction régionale de l’Alimentation et de l’Agriculture de l’Arkhangaï
  • Centre de santé de Chuluut
  • Centre de santé de Khashaat
Partenaires institutionnels
Et privés
  • Principauté de Monaco

Impact

60 soignants de deux centres de santé formés à la nutrition.
Les commerçants et les acteurs de la vie locale de deux soums formés et sensibilisés.
94 500 habitants pratiquant une alimentation plus équilibrée.