Burkina Faso
Avril 2015 à juin 2018
Terminé

Bien-être social et sanitaire des populations de trois zones non loties à Ouagadougou

Diagnostic

À Ouagadougou, au Burkina Faso, l’urbanisation rapide de la ville a devancé la couverture des services publics, conduisant à la naissance de quartiers non lotis où les indicateurs de pauvreté explosent. Ces populations vulnérables accusent notamment des taux de morbidité et de mortalité maternelles et infantiles nettement plus élevés que dans les autres aires urbaines. Afin de réduire ces inégalités d’accès à des soins de qualité et ainsi  améliorer la santé des mères et des enfants, la combinaison du travail social et de l’action sanitaire pourrait s’avérer une solution efficace.

Action

Pour créer des passerelles durables entre les populations vulnérables et les établissements de santé de première et deuxième ligne, Santé Sud, Enfants & Développement et l’association burkinabé AGIR mobilisent leurs expertises pour renforcer les centres de santé et réaliser l’accompagnement social des familles. Au programme : formation des professionnels de la santé et du social ; sensibilisation au plus près des habitants par le biais d’une méthodologie innovante d’accompagnement familial ; renforcement des établissements sanitaires via la structuration de leur projet d’établissement. L’objectif ? Proposer à chaque famille des soins de qualité et un accompagnement de proximité tout au long de son parcours de soins.

Partenaires opérationnels
  • Enfants & Développement, ONG burkinabé AGIR (Action, Gouvernance, Intégration, Renforcement)
  • Ministère de la Femme, de la solidarité nationale et de la famille
  • Ministère de la Santé
  • Direction régionale de la santé (DRS) de la région Centre
  • Direction régionale de la femme, de la solidarité nationale et de la famille de la région centre
  • 3 centres de santé et de promotion sociale
  • 3 centres médicaux avec antenne chirurgicale
Partenaires institutionnels
Et privés
  • Agence française de développement
  • Fonds de Dotation Compagnie Fruitière
  • Fondation Denibam
  • Arcat

Impact

245 soignants formés à l’hygiène et la santé maternelle et infantile.
Renforcement des capacités institutionnelles et organisationnelles de six centres de santé.
75 236 habitants de trois zones non loties ont accès à des soins de santé primaires de qualité.