Mali
Septembre 2018 à août 2019
Terminé

« Datasanté » pour un meilleur suivi des patients

Diagnostic

Au Mali, les centres de santé de base n’appliquent pas le principe du dossier médical individuel. Leur système d’information sanitaire s’appuie sur de multiples supports papier, où chaque prestation (soins curatifs ou préventifs, vaccinations, etc.) est consignée de manière chronologique.

L’absence de dossier individuel empêche le suivi médical global du patient et nuit à la qualité des soins. De plus, cette organisation chronophage limite le temps que les équipes soignantes peuvent consacrer aux patients.

Action

Pour qu’un suivi personnalisé soit possible, il faut centraliser dans un dossier individuel l’ensemble des informations concernant le patient, comme l’historique des consultations, les pathologies qu’il a développées, les prescriptions et traitements suivis, etc.

C’est ce que permet le logiciel Datasanté et son principe de dossier médical partagé. Ce système offre également des outils d’aide au diagnostic et à la prescription, d’alertes de gravité, de formation continue et de mise en réseau professionnel pour les médecins. Il génère de manière automatique les rapports que les centres de base doivent envoyer au district.

Après une première phase pilote impliquant 13 centres de santé, ce programme installera Datasanté dans 15 autres centres des régions de Mopti, Kayes, Sikasso, Ségou, Koulikoro et Bamako.

 

Partenaires opérationnels
  • Alliance du secteur privé pour la promotion de la santé au Mali
  • Association des médecins de campagne
  • Autorités locales et représentants de la société
Partenaires institutionnels
Et privés
  • Fondation d’aide à l’enfance et au tiers monde (FAET) de Genève

Impact

28 centres de santé équipés.
Suivi personnalisé des patients grâce au dossier médical partagé.
210 000 personnes bénéficiant d’un meilleur suivi médical et d’une prise en charge de qualité.