Madagascar
Février 2019 à janvier 2021
En cours

Des médecins privés pour lutter contre les maladies respiratoires en zone rurale

Diagnostic

L’État malgache peine à répondre aux besoins sanitaires dans les zones les plus enclavées, notamment en matière de lutte contre la tuberculose ainsi que d’autres maladies pulmonaires encore endémiques dans le pays. L’offre restreinte de soins pour les populations rurales affaiblit la qualité de la prise en charge des patients. Dans ce contexte, pour intensifier la lutte contre la tuberculose à Madagascar, l’implication du secteur privé aux côtés du secteur public apparaît comme une nécessité.

Action

Santé Sud mobilise son réseau de médecins généralistes communautaires (MGC) pour soutenir les autorités malgaches dans le combat contre la tuberculose et d’autres maladies respiratoires. Les MGC représentent une réponse adaptée pour améliorer le diagnostic et le traitement de ces pathologies. Formés et équipés par Santé Sud selon une méthodologie éprouvée basée sur le compagnonnage, ces professionnels pratiquent une médecine de proximité.

Pour répondre aux besoins urgents du secteur public, ils seront désormais formés à la préparation des lames de prélèvement envoyées aux centres de diagnostic et à la prise en charge des patients tuberculeux. À terme, ils seront intégrés au Programme national de lutte contre la tuberculose pour poursuivre cette activité.

Ce programme permettra aux patients de se faire diagnostiquer et traiter sans devoir se déplacer à des dizaines de kilomètres alors qu’ils n’en ont pas les moyens. Des agents communautaires sensibiliseront la population à la lutte contre la tuberculose, au dépistage et à la prévention des maladies respiratoires chroniques.

Partenaires opérationnels
  • Association des médecins communautaires de Madagascar (AMC-MAD)
  • Programme National de lutte contre la tuberculose (PNLT) du ministère de la Santé
  • Direction de Lutte contre les Maladies Transmissibles du ministère de la Santé
  • Institut National de la Santé Publique et Communautaire (INSPC)
Partenaires institutionnels
Et privés
  • Œuvre antituberculeuse des Bouches-du-Rhône (OEAT)

Impact

Vingt MGC formés et leurs cabinets équipés de kits de préparation de lames fournies localement.
Près de 140 000 personnes bénéficiant d’un meilleur diagnostic et traitement de maladies respiratoires dans sept régions du pays.
Vingt agents communautaires formés à apprendre à la population comment dépister et prévenir les maladies respiratoires chroniques.