Mali
Novembre 2017 à octobre 2019
Terminé

Faciliter l’accès à la santé en commune 3 de Bamako

Diagnostic

À Bamako, les populations urbaines et périurbaines ont de plus en plus de difficultés à satisfaire leurs besoins de soins médicaux. La majorité vit d’activités informelles et ne dispose pas de couverture maladie. Il est alors difficile de les encourager à se faire soigner ainsi que leurs enfants, si ces populations ne disposent ni de couverture sociale et sanitaire, ni de moyens pour faire face aux frais de santé.

Action

Santé Sud intervient en étroite collaboration avec les centres de santé communautaires, les autorités  et les associations locales pour faciliter l’accès aux soins des populations et pour les sensibiliser à l’importance de consulter.

Des agents de médiation sanitaire visitent les familles pour leur proposer une assurance médicale adaptée à leur situation, et pour les encourager à se rendre au centre de santé. Ce programme a identifié une assurance médicale à moindre coût, adaptée à leur situation.

Pour renforcer le lien entre les centres de santé de proximité et les familles, des agents de médiation sanitaire collectent régulièrement des données sur leur état de santé. Pour les enfants de moins de cinq ans, un système d’alerte permet aux professionnels d’intervenir en cas de besoin : en fonction des données collectées, une application mobile reliée au serveur du centre de santé avertit les médecins quand des consultations s’imposent.

 

Partenaires opérationnels
  • Mairie de la commune 3 de Bamako
  • Les centres de santé communautaires de la commune 3
  • Centre de santé de référence de la commune 3 de Bamako
  • Les associations de santé communautaires (ASACO)
  • Fédération locale des ASACO
  • Union technique des mutuelles
  • Agence nationale d’assistance médicale (ANAM) Mali
Partenaires institutionnels
Et privés
  • Association mondiale des amis de l’enfance (AMADE)

Impact

Les professionnels du centre de santé de référence et de quatre centres communautaires plus proches des populations.
3 500 personnes couvertes par une assurance maladie.
5 000 mères sensibilisées à l’importance de consulter.