Madagascar
Janvier 2019 à décembre 2021
En cours

Installer des sages-femmes dans les campagnes reculées

Diagnostic

La mortalité maternelle et infantile reste un grand défi à relever à Madagascar. En zone rurale, où se concentre près de 70 % de la population, l’accès aux soins de santé est fortement limité par la faiblesse de l’offre médicale. Dans ce contexte, les femmes et leurs enfants doivent faire face à l’absence de suivi de grossesse et de vaccination, à des accouchements non assistés, à la malnutrition…

Action

Pour changer cette réalité, le gouvernement malgache a décidé de promouvoir le développement de l’activité médicale libérale afin de renforcer l’offre de services de santé de proximité dans le pays. C’est dans ce contexte que Santé Sud met en place un projet destiné à installer huit sages-femmes dans des postes de santé privés, qui seront réhabilités et équipés dans des districts ruraux de la région d’Anamalanga. Cette région est la plus peuplée du pays et présente les taux les plus bas de consultations prénatales et de fréquentation de la maternité.

 

Partenaires opérationnels
  • Ministère de la Santé publique de Madagascar
  • Institut national de santé publique et communautaire
  • Ordre national des sages-femmes de Madagascar
  • Association des médecins généralistes communautaires de Madagascar (AMC-MAD)
  • Association nationale des sages-femmes de Madagascar
Partenaires institutionnels
Et privés
  • Direction de la coopération internationale – Principauté de Monaco.

Impact

Huit sages-femmes accompagnées dans leur installation en zone rurale.
56 000 habitants, dont 13 104 femmes en âge de procréer et 8 960 enfants de moins de 5 ans bénéficiant d’un accès durable à des soins de proximité de qualité.