Mongolie
Janvier 2016 à décembre 2018
Terminé

Renforcer le métier et les compétences des sages-femmes en Mongolie

Diagnostic

Engagée depuis 20 ans en Mongolie, Santé Sud a fortement contribué à la réduction du taux de mortalité maternelle et infantile, notamment dans la région de l’Arkhangaï, où la mortalité néonatale a reculé de 39 %. Toutefois ces taux restent encore élevés sur l’ensemble du pays. Pour la plupart des accouchements, en capitale comme en région, les sages-femmes sont contraintes à intervenir sans gynécologue obstétricien, alors même que le cadre légal de leur métier et de leur formation ne leur permettent pas d’en assurer en toute autonomie la prise en charge. Dans un contexte où les gynécologues obstétriciens sont insuffisamment nombreux pour assurer la supervision des accouchements, il est nécessaire de renforcer le métier et les compétences des sages-femmes pour améliorer la qualité des soins maternels et néonatals.

Action

Sur la base d’un état des lieux précisant les besoins de renforcement des sages-femmes dans les maternités de Mongolie, Santé Sud met en oeuvre une dynamique pluri-acteurs permettant de produire les outils clés et les amendements utiles à l’amélioration du cadre de référence de la profession de sage-femme. Pour les sages-femmes en exercice, un module de formation continue de référence sera diffusé nationalement, couplé à des campagnes de sensibilisation sur le rôle des sages-femmes. En parallèle, l’Association des sages-femmes de Mongolie sera renforcée pour devenir le porte-parole de la profession auprès des interlocuteurs de références.

Partenaires opérationnels
  • Le ministère de la Santé et des sports
  • L’Association des sages-femmes de Mongolie
  • Le centre de développement de la santé
  • Le département des sages-femmes de l’Université de médecine
  • Le Centre National pour la Mère et l’Enfant (CNME)
  • Les Directions Régionales de la Santé des 21 régions de Mongolie
  • L’Association des gynécologues obstétriciens
Partenaires institutionnels
Et privés
  • Fondation Sanofi Espoir

Impact

888 sages-femmes en activité en Mongolie et leurs collaborateurs de soins obstétriques
25 004 femmes en âge de procréer et leurs enfants