Algérie
Février 2016 à décembre 2019
Terminé

Prévenir le handicap dès la naissance

Diagnostic

En Algérie, essentiellement en raison de lacunes en termes de suivi périnatal et de prise en charge de l’accouchement, 600 femmes décèdent chaque année de suites de leur accouchement, alors que 11 000 nourrissons ne survivront pas à leur premier mois et qu’un nombre important de nouveau-nés développeront des pathologies chroniques invalidantes ou un trouble du développement à plus ou moins long terme.

Action

Engagée depuis 1992 en Algérie, Santé Sud travaille depuis 2013 à la promotion de suivi de grossesses et d’une prise en charge des accouchements efficaces et concertés auprès des professionnels de la périnatalité.
Santé Sud s’engage aujourd’hui à développer la coordination des soins entre soignants de la périnatalité, à mettre en place des projets de service pour institutionnaliser les bonnes pratiques, et à renforcer les compétences des professionnels des services de maternité et de néonatologie.
Ce projet vise le renforcement des capacités et le développement de l’interdisciplinarité des acteurs de la périnatalité, des sages-femmes en particulier, pour une meilleure prise en charge des grossesses et des accouchements à risques.

Partenaires opérationnels
  • Fédération algérienne des personnes handicapées (FAPH)
  • Ministère de la Santé
Partenaires institutionnels
Et privés
  • Fondation Sanofi Espoir

Impact

557 personnels de santé répartis sur 4 sites ciblés (CHU de Beni Messous et de Kouba, Clinique Durando, EHU d’Oran) formés à la coordination et à l’interdisciplinarité périnatale.
31 500 naissances par an dans les services de maternité et de néonatologie des 4 sites cibles.