Mali
2021 - 2023
En cours

Promouvoir la lutte contre la drépanocytose en Afrique de l’Ouest

 

Diagnostic

La drépanocytose est la 1ère maladie génétique mondiale. Cette maladie affectant l’hémoglobine des globules rouges est très invalidante : elle entraîne lorsqu’elle n’est pas prise en charge des douleurs chroniques aiguës et donne lieu à d’importantes complications. La drépanocytose a des conséquences socio-économiques dramatiques pour les malades et pour leurs familles. Avec un foyer d’incidence plus important en Afrique où l’on recense plus de 200.000 nouveaux cas chaque année et où la prévalence moyenne est de 13%, la lutte contre la drépanocytose est un enjeu de santé publique prioritaire pour les pays d’Afrique de l’Ouest. Au Mali et en Mauritanie, la maladie n’est pas ou mal connue des professionnel·les de santé et des populations, avec une offre de soins limitée pour sa prise en charge.

Action

Le projet développe des mécanismes intégrés et coordonnés pour renforcer la prévention, l’accès au dépistage et la qualité de la prise en charge au Mali et en Mauritanie. Cela permettra notamment de développer un continuum de soins depuis le niveau primaire, incluant la santé communautaire, jusqu’aux plateaux techniques de référence régionale et nationale.

Pour ce faire, Santé Sud appuie :

– le renforcement des capacités des OSC locales de patient·es drépanocytaires dans leurs activités pour développer des actions de lute contre cette maladie ;

– le renforcement des dispositifs de sensibilisation des populations sur la drépanoytose mis en oeuvre par les OSC locales;

– le renforcement des capacités des professionnel·les de santé en exercice pour le dépistage et la prise en charge;

– le renforcement de la mise en réseau des acteur·rices associatif·ves et public·ques pour une meilleure intégration de la lute contre la drépanocytose dans les politiques de santé.

Partenaires opérationnels
  • Ministères de la Santé et du Développement Social
  • Facultés de médecine de Bamako et de Nouakchott
  • Directions générales de la santé, autorités sanitaires régionales et locales et municipalités
  • Association Malienne de Lutte contre la Drépanocytose (AMLUD)
  • Association des Médecins de Campagne du Mali (AMC-Mali)
  • Centre de Recherche et de Lutte contre la Drépanocytose (CRLD)
  • 17 centres de santé communautaires et 9 centres de santé de référence
  • Association de Soutien aux Drépanocytaires de Mauritanie (ASDM)
  • 20 centres hospitaliers et centres de santé des régions du Brakna, Gorgol et Guidimakha
Partenaires institutionnels
Et privés
  • Agence française de développement (AFD)
  • Direction de Coopération Internationale de Monaco (DCIM)
  • Gouvernement d'Andorre

Impact

83 agents de santé formé·es au Mali et en Mauritanie afin de renforcer les capacités des laboratoires à assurer un diagnostic et un suivi biomédical de qualité pour les patient·es drépanocytaires
290 relais communautaires formé·es pour déployer une campagne de sensibilisation à la prévention et au dépistage de la drépanocytose au sein des zones d’intervention ciblées par le projet
4 733 personnes porteuses du trait drépanocytaire dépistées dans les aires de santé du projet au Mali, dont au moins 2367 (50%) suivies (conseil génétique) dans les centres de santé au Mali
2 220 personnes porteuses du trait drépanocytaire bénéficiaires d’un suivi au sein des formations sanitaires en Mauritanie
425 personnes bénéficiaires d’un dépistage en Mauritanie