Mali
Janvier 2019 à décembre 2021
En cours

Protéger les enfants sans famille et prévenir l’abandon

Diagnostic

Au Mali, la majorité des enfants abandonnés naissent de grossesses non désirées de jeunes femmes célibataires. Stigmatisées et rejetées par la société, elles avortent clandestinement ou abandonnent leur bébé à sa naissance. 

Les pouvoirs publics, encore peu mobilisés à prévenir ces situations, ne proposent pas de solutions alternatives au placement des enfants en institution. Le Centre d’accueil et de placement familial (CAPF), à Bamako, est la seule institution publique dédiée aux enfants sans soutien familial.

Action

Ce projet a pour ambition d’améliorer sensiblement la prise en charge des enfants sans famille au Mali tout en limitant l’abandon, grâce à la sensibilisation des populations à la prévention des grossesses non désirées. 

Il s’attache à développer des alternatives au placement en institution qui soient plus adaptées au bien-être des enfants. Il poursuit les efforts de Santé Sud pour améliorer la prise en charge de ceux devant rester en institution, tels que les enfants en situation de handicap.

 

Partenaires opérationnels
  • Centre d’accueil et de placement familial de Bamako (CAPF)
  • Appui à la promotion des aides familiales (APAF) Muso Danbé
  • Association pour les personnes à besoin spécifiques (APBS)
Partenaires institutionnels
Et privés
  • Principauté de Monaco
  • Agence française de développement (AFD)

Impact

1 788 jeunes femmes et 2 100 adolescents vulnérables mieux entourés et accompagnés.
1 165 enfants abandonnés bénéficiant d’une meilleure prise en charge.
Des alternatives au placement en institution identifiées et développées.