Burkina Faso
Septembre 2018 à août 2021
En cours

Soins de qualité et éducation sexuelle pour les habitants des quartiers défavorisés

Diagnostic

Les taux de morbidité et de mortalité maternelle, néonatale et infantile sont élevés au Burkina Faso. Les maladies infectieuses comme le sida et les complications liées aux grossesses non désirées en sont les principales causes. Ces situations pourraient être évitées si la population était mieux accompagnée et informée sur sa santé sexuelle et sur les moyens de contraception à sa disposition.

Les services de planification familiale et de santé sexuelle et reproductive sont des priorités de la  politique sanitaire des autorités burkinabées. Mais les besoins non satisfaits demeurent importants, en particulier dans les quartiers défavorisés des zones rurales et périurbaines.

 

Action

Ce programme s’attache à améliorer l’éducation à la santé sexuelle et les soins dispensés aux populations de deux districts périphériques de Ouagadougou : Boulmiougou et Bogodogo.

Il agit sur la qualité des services de six centres de santé et de promotion sociale. Pour renforcer l’information de la population, des formations sont dispensées aux agents de santé communautaires intervenant dans ces districts.

 

Partenaires opérationnels
  • Ministère de la Santé du Burkina Faso
  • Direction régionale de la Santé du Centre
  • Les districts de Boulmiougou et Bogodogo
  • Six centres de santé et de promotion sociale (CSPS) des districts de Boulmiougou et Bogodogo
  • Association d’assistance pour les maladies infectieuses (ADAPMI)
  • IES Femmes
  • Lutte pour le bien-être de la femme et de la famille (ABBEF)
Partenaires institutionnels
Et privés
  • Agence française de développement (AFD)

Impact

30 agents de santé communautaires formés à sensibiliser les populations à leur santé sexuelle et reproductive.
Des services de qualité dans six centres de santé communautaires.
18 000 personnes bénéficiant d’un meilleur accompagnement en matière de santé sexuelle et reproductive.