Liban
Septembre 2016 à septembre 2017
Terminé

Urgence pour les enfants réfugiés

Diagnostic

Au Liban, l’afflux massif de Syriens dans les camps de réfugiés palestiniens a rendu encore plus complexe l’organisation des soins sur place par la société civile. Confrontés à la terrible réalité de la promiscuité et des violences domestiques, les plus jeunes en subissent les plus lourdes conséquences. Troubles du comportement, retards de langage et de développement s’ajoutent à leurs pathologies. Sur place, des médecins et spécialistes libanais et palestiniens se relaient pour assurer leur prise en charge.

Action

Santé Sud est intervenue aux côtés de l’association Beit Atfal Assoumoud, qui vient en aide aux enfants souffrant de pathologies mentales. Ce projet est venu renforcer la prise en charge médico-sociale et éducative des enfants réfugiés par l’appui en ressources humaines et matérielles de cinq de ses centres de guidance familiale.

Pour désengorger l’attente, Santé Sud a formé les soignants au diagnostic rapide de certaines maladies et créé un dispositif consistant à mobiliser les assistantes sociales pour les cas les plus simples.

Santé Sud a également distribué des bourses du ministère français des Affaires étrangères à plus de 75 enfants atteints de pathologies lourdes et devant être scolarisés dans des établissements spécialisés, trop chers pour les familles. Des examens médicaux et des consultations de suivi auprès de spécialistes ont aussi été pris en charge. Des éducateurs spécialisés sont venus renforcer les équipes suivant ces enfants dans les camps.

Partenaires opérationnels
  • Institut national pour l’action sociale et la formation professionnelle Beit Atfal Assumoud (BAA)
Partenaires institutionnels
Et privés
  • Ministères des Affaires étrangères et du Développement international

Impact

40 professionnels médicaux, paramédicaux et sociaux formés et accompagnés.
2 200 enfants vulnérables et leur famille bénéficiant d’une meilleure prise en charge.